Définition et domaines d'exercice de la géologie et du géologue

Définition

Dans le présent contexte, la géologie est définie comme une science qui traite de la composition, de la structure, de l'histoire et de l'évolution de la Terre, y compris les terres submergées sous les mers. Elle inclut les applications qui ont pour but :

  • de concourir à découvrir et à tirer des composants solides et fluides de la croûte terrestre et son énergie géothermique ; 
  • d'améliorer l'environnement humain et sa sécurité : implantation d'ouvrages et aménagements, prévision des risques liés au sol ou au sous-sol, gestion de la contamination du sous-sol, études d'impacts...

La géologie s'intéresse également à l'étude du sol et du sous-sol des planètes, astéroïdes et satellites naturels, et à l'étude de la composition des météorites.

Les investigations géologiques sont conduites grâce à des techniques et méthodes propres à la géologie incluant les techniques de la géophysique, de l'hydrogéologie, de la géotechnique et de la géochimie.

Pour saisir l’éventail des activités liées à l’exercice de la profession, consultez le texte préparé par ASBOG (National Association of State Boards of Geology)

Dans le texte qui suit, l'expression "études géologiques" est prise au sens large et inclut l'exécution et l'interprétation des études géophysique, géochimiques, géotechniques, etc.

Principales activités liées à l'exercice de la géologie

  • L'exécution de relevés d'études et de cartes géologiques effectuées sur le terrain ou à partir de documents, telles les interprétations photogéologiques et les données fournies par la télédétection, la géochimie, etc.
  • L'exécution de relevés et d'études effectuées par interprétation des données fournies par les sondages et forages, et leur exploitation.
  • L'exécution de relevés et d'études géologiques aux fins de travaux concernant des ouvrages et des aménagements.
  • Les recherches relatives à l'étude et à la prévention des risques naturels à caractère géologique, tels que les glissements de terrain, séismes, éruptions volcaniques, érosions des sols et des côtes, etc.
  • Les études géologiques concernant les eaux superficielles et souterraines ; soit la recherche, l’évaluation, l’exploitation et la protection des ressources en eau.
  • Les études géologiques relatives à la recherche et à l'exploitation des gisements de minerais, d'hydrocarbures, de charbon et de toutes autres substances utiles extraites en mines ou carrières.
  • Les études géologiques relatives au stockage souterrain et de surface.
  • Les études géologiques relatives à la recherche et à l'exploitation des gisements géothermiques.
  • Les études géologiques appliquées la caractérisation et la restauration des terrains contaminés.
  • Les études géologiques liées à la protection de l'environnement, à la préservation des ressources naturelles, en quantité comme en qualité, et du milieu naturel.
  • L'enseignement de niveau supérieur de la géologie.

Les recherches fondamentales en liaison avec les buts précédents ou ayant pour seul objectif d'améliorer la connaissance des objets et des phénomènes géologiques.