Dans certains cas, une personne peut faire valoir un mélange de formation universitaire et d’expériences de travail qui pourraient être prises en compte par le comité des examinateurs afin d’accorder une équivalence de formation et/ou d’expérience.

Le comité des examinateurs se base sur les dispositions du Règlement sur les normes d’équivalence de diplôme et de formation aux fins de la délivrance d’un permis de l’Ordre des géologues du Québec.

Le document suivant précise les critères minimaux recherchés par le comité des examinateurs lors de l’examen du dossier d’équivalence

Pour présenter une demande d’admission motivée par l’obtention d’une formation atypique, les étapes sont les suivantes

Étape 1

Documentation

Le candidat doit rassembler les diplômes, les attestations de formation, les syllabus de cours, les relevés de notes et tout autre document officiel nécessaire à appuyer sa demande auprès de l’Ordre.

Les documents présentés à l’Ordre doivent êtres rédigés en français; les frais de traduction et d’attestation de conformité sont au frais du candidat. Dans le cas où les documents officiels sont rédigés dans une autre langue que les langues officielles du Canada, le candidat doit inclure l’original et une copie traduite et certifiée par un traducteur agréé.

L’Ordre des traducteurs agréés met à la disposition du public un service de recherche.

Note sur les Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec produites par le Ministère de l’Immigration, Francisation et Intégration (Le MIFI) :

L’Ordre ne reconnaît pas les évaluations produites par le Ministère, car l’évaluation comparative ne prend pas compte de normes précisées aux Règlement sur les normes d’équivalence de diplôme et de formation aux fins de la délivrance d’un permis de l’Ordre des géologues du Québec. Il n’est donc pas nécessaire de procéder à l’évaluation comparative du MIFI pour obtenir un permis de l’Ordre des géologues du Québec.

Étape 2

Synthèse du parcours académique et des expériences de travail;

Le candidat doit maintenant faire la synthèse des documents, des attestations et des diplômes; pour faciliter l’organisation et la production de cette synthèse, l’Ordre mets à la disposition des candidats les formulaires suivants :

 

Le candidat n’ayant jamais présenté une demande d’inscription au registre des stagiaires et détenant un diplôme de maîtrise ou de doctorat en géologie/Sciences de la terre peut obtenir un allègement de la durée du stage d’un an pour la maîtrise en géologie et un an additionnel pour le doctorat.

Toutefois, le candidat doit présenter une déclaration de cycle supérieur.

 

Étape 3

Examen du dossier par le comité des examinateurs

Lorsque le dossier est complet, celui-ci est acheminé au comité des examinateurs afin d’étudier le dossier et fournir une décision. L’étude des dossiers est assujettie à des normes strictes d’équité procédurale et de documentation des demandes et des décisions du Comité.

La décision du comité est transmise par écrit au demandeur dans les 15 jours suivant la date à laquelle elle a été rendue.

Les articles 8, 9 et 10 du Règlement précise les procédures découlant de la reconnaissance partielle ou du refus du Comité de reconnaître l’équivalence.

Séances du Comité et date de tombée: Le Comité des examinateurs se réunit habituellement les 3e lundis du mois, sauf exception; la date de tombée des documents pour la présentation des dossiers au Comité le 1er jeudi du même mois.

Étape 4

Inscription au stage ou au Tableau

Lorsque le comité des examinateurs décide en faveur du dossier présenté, le candidat est inscrit au Registre des stagiaires ou au Tableau, selon le cas.